Gold Spot Price $00.00

 

Durabilité

Toro Gold gère son entreprise de manière responsable. Nous accordons une grande attention à la santé et sécurité de notre personnel, aux communautés auprès desquelles nous exerçons nos activités et à l’environnement qui nous entoure.

Vidéo: Nos Engagements Sociaux en pratique

NOTRE ENGAGEMENT

Nous avons pris l’engagement absolu de respecter les normes internationales de bonne pratique dans les domaines du développement social, de la protection de l’environnement, de la santé, de la sécurité et de la sûreté.  Ces questions sont importantes pour nos parties prenantes, dont les directeurs et les employés de l’entreprise, les gouvernements et agences des pays d’accueil, les investisseurs et les communautés impactées par nos activités.  La philosophie de Toro repose sur une conviction qu’une bonne pratique dans ces domaines est un aspect essentiel d’une bonne pratique commerciale.

La Société vise à se conformer à la lettre et à l’esprit de toute législation, politique et planification gouvernementale applicables aux juridictions dont relèvent nos activités, et à mettre en œuvre des bonnes pratiques dans tous ses projets à tous les stades de leur exécution.

Toro respecte les normes environnementales et sociales internationales dans toutes les phases de ses projets, de l’exploration au développement et à l’exploitation jusqu’à la fermeture.  Notre approche est conforme aux bonnes pratiques internationales de l’industrie (BPII) et s’appuie sur les normes et directives pertinentes ci-dessous :

  • Normes de Performances Environnementales et Sociales de la Société Financière Internationale (SFI) ;
  • Directives environnementales, sanitaires et sécuritaires générales de la Banque Mondiale pour le secteur minier ;
  • Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme ;
  • Cadre de développement durable du Conseil International des Mines et Métaux (ICMM) ;
  • Cadre e3 Plus pour l’exploration responsable de l’Association Canadienne des Prospecteurs et Entrepreneurs (ACPE) ;
  • Code International de Gestion du Cyanure ;et
  • Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE) conformément aux exigences des juridictions dont relèvent nos activités.

GOUVERNANCE

Nos pratiques d’exploitation minière durable sont régies par notre Cadre de Performance en matière de Durabilité (CPD).

Le CPD comprend une série de principes et d’engagements professionnels fondés sur des normes de performances dans les domaines tels que le développement social, la protection de l’environnement, la santé, la sécurité et la sûreté.  Le CPD décrit clairement la responsabilité de la mise en œuvre dans l’ensemble de l’organisation et à différentes phases du développement d’actifs. Ces pratiques d’exploitation minière durable bénéficient du soutien total du conseil d’administration à l’équipe de direction, et sont activement diffusés aux employés par le biais d’activités de formation et de développement professionnel.

NOTRE MAIN D'OEUVRE

Toro reconnaît que son personnel représente un actif extrêmement précieux et poursuivra un programme d’amélioration continue en termes de performances relatives à la santé et la sécurité avec pour but ultime « zéro accident », en prenant toutes les mesures pratiques et raisonnables afin d’éliminer les fatalités, les blessures et les maladies sur le lieu de travail tant pour les employés que les prestataires.

En 2017, nos statistiques de sécurité pour la mine de Mako ont largement dépassé les chiffres de référence de l’industrie de la construction.

Nous avons pris l’engagement d’employer une main d’œuvre diversifiée et de talent, dans le respect des principes de l’égalité des chances et du traitement équitable. La Société mettra en œuvre des politiques et des pratiques visant à éliminer le harcèlement et la discrimination injuste.

 Résultats Comparatifs*Mine de Mako
Accidents mortels
Taux d'incidence des accidents du travail avec arrêt **4,70,59
Taux de fréquence des blessures traitées médicalement ***8,61,19

*Agence gouvernementale Safe Work Australia, Secteur de la construction, 2012
**Nombre de blessures traitées médicalement par million d’heures travaillées
***Nombre de blessures traitées médicalement par million d’heures travaillées

Toro s’est engagé à maximiser la possibilité de participation économique locale et a élaboré une politique d’emploi local preférentiel pour la mine de Mako.  Les employés sont recrutés et promus en fonction de leur expérience et de leurs capacités, en accordant la préférence aux habitants de la localité.  Cette démarche s’appuie sur un programme complet de formation et de développement des compétences afin d’assurer que les employés réalisent leur plein potentiel.  L’exploitation de la mine de Mako emploie environ 90 % de ressortissants sénégalais, dont 50 % sont originaires de la région de Kédougou.

PERFORMANCE SOCIALE

Toro collabore avec les communautés locales et est à l’écoute de leurs préoccupations et de leurs intérêts. La Société veillera à que ces communautés bénéficient de sa présence sur le long terme grâce à des opportunités telles que l’emploi, l’approvisionnement et la sous-traitance au niveau local, le rétablissement et l’amélioration des moyens de subsistance ainsi que l’investissement social.

Toutes les activités de développement feront l’objet en aval d’une évaluation de l’impact social, dans le but d’éviter ou d’atténuer les impacts négatifs.  Un processus préalable de participation et de consultation éclairée se déroule avec les communautés affectées pour toute activité de développement. Ce processus prévoit un engagement anticipé, généralisé et itératif.  Un système d’engagement a été établi pour la mine de Mako afin de permettre une interaction continue avec les parties affectées, qui comprend un Comité Consultatif regroupant des représentants élus des communautés locales.

Toro mettra tout en œuvre pour éviter et minimiser la nécessité d’une relocalisation forcée et indemnisera de façon équitable les effets néfastes sur la communauté dans les cas où une relocalisation est inévitable. Le développement de la mine de Mako a évité la nécessité d’un déplacement physique des zones d’habitation et n’a entraîné qu’un déplacement économique limité. Des négociations formelles ont eu lieu avec les communautés locales afin de définir le processus d’acquisition des terres aux termes duquel les moyens de subsistance et la qualité de vie des personnes affectés seront améliorés de manière mesurable.

Toro soutient les droits de l’homme dans l’ensemble de ses activités, notamment son approche des conditions de travail des employés, en faisant preuve d’une sensibilité particulière vis-à-vis des populations autochtones, en menant des opérations de sécurité, ainsi qu’en veillant à ce que sa présence soit bénéfique aux communautés locales. Nos employés et les communautés au sein desquelles nous menons nos activités ont accès à un système de gestion de griefs compréhensible, équitable, transparent et efficace.

PERFORMANCE ENVIRONNEMENTALE

Toro a pris l’engagement d’agir de manière responsable vis-à-vis de l’environnement afin de minimiser l’impact de ses activités de développement et d’exploitation et d’améliorer dans la mesure du possible l’environnement entourant ses projets.

Nous poursuivrons un programme d’amélioration continue portant sur les questions de performance environnementale, telles que la gestion des ressources en eau, l’utilisation de l’énergie et l’atténuation de la pollution. Nous travaillerons en collaboration avec les communautés qui nous accueillent et les autorités réglementaires pour gérer et contrôler les impacts de nos activités.

Toro opère des installations de stockage de l’eau et des résidus miniers à la mine de Mako. Nos activités font l’objet d’audits et d’examens afin de garantir que nos pratiques de gestion maintiennent l’intégrité de ces installations et minimisent le risque de défaillances catastrophiques. La conception et l’utilisation de l’installation de stockage des résidus pour la mine de Mako permettra de confiner les eaux potentiellement contaminées, y compris l’écoulement et le refoulement du dépôt de roches stériles, des stockages de minerai, des activités d’extraction minière et de l’unité de traitement.

Au-delà de la mine de Mako, la Société continuera à appliquer les bonnes pratiques internationales en matière de gestion des impacts et des risques résultant de ses activités de développement, par le biais d’une hiérarchie d’atténuation adaptée et d’une évaluation de toutes les alternatives techniques et financières viables.  Cette approche comprendra un référentiel de pré-développement permettant de bien comprendre le domaine d’impact et d’influence de n’importe quel projet ainsi qu’un système de surveillance et de gestion de l’environnement destiné à analyser et à atténuer les impacts néfastes lors des phases ultérieures de développement.

Toro a commencé à travailler sur l’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) pour la mine de Mako tout au début du cycle de développement afin de s’assurer de l’intégration des considérations d’ordre environnemental et social dès les premiers stades de l’étude du projet. L’EIES a conclu que la mine peut être développée, exploitée et fermée d’une manière qui apporte un net avantage socio-économique aux communautés locales et au Sénégal, sans compromettre l’intégrité des principales caractéristiques environnementales, notamment le fleuve Gambie et le Parc National du Niokolo-Koba.

TELECHARGER L’EIES DU PROJET DE MAKO 

CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ

La Société est consciente que certains de ses projets sont situés dans des zones ayant une valeur écologique et elle s’engage à gérer la biodiversité de manière inclusive, transparente et fondée sur des données scientifiques. Dans les zones d’habitat naturel ou critique, nos activités seront conçues pour éviter toute conversion ou dégradation significative de cet habitat. La Société a développé une stratégie globale en matière de biodiversité pour décrire l’approche holistique au niveau du paysage, conçue pour atteindre « aucune perte nette » de la biodiversité et un gain général net quant aux impacts sur l’habitat critique.

Lorsque des projets se déroulent à proximité de sites d’importance internationale pour la biodiversité, comme les zones protégées, la Société collaborera activement avec les parties responsables pour se conformer à leurs politiques de gestion de la biodiversité et faire appel au soutien d’experts scientifiques par le biais d’un comité consultatif indépendant.

Dans le but d’atténuer l’impact résiduel de la mine de Mako sur la biodiversité, Toro met actuellement en œuvre un programme de compensation qui couvre les zones situées dans le Parc National de Niokolo-Koba et à proximité de celui-ci afin d’atteindre un gain général net pour la biodiversité, notamment en termes de protection des espèces et d’amélioration de la connectivité entre les habitats. Ce programme est déployé grâce à un partenariat novateur entre les autorités des zones protégées, les communautés et les ONG, sur la base d’approches intégrées et participatives de la planification de l’occupation des sols.  L’élaboration et le déploiement du programme de compensation sont guidés par un comité consultatif formé d’experts nationaux et internationaux en sauvegarde et gestion des ressources.